FEMMES, ce 8 mars, prenons un plus bel élan qu'avant !

Lentement mais sûrement nous nous approchons du 8 mars 2022, jour où le monde entier commémore la journée internationale de la femme.

Voilà pourquoi en tant que femme, et par ailleurs présidente de la "Fondation la vie est belle", je tiens à nous rappeler que le thème retenu cette année en RDC est : " Promouvoir l'autonomisation des femmes et filles ainsi que l'égalité des sexes dans les contextes de lutte contre le changement climatique et de réduction des risques de catastrophes".

Ce questionnement renvoit à la problématique de responsabilité de l'Etat, ses différentes structures, d'une part, et de l’autre, à celle de la conscience dont doit faire preuve la femme comme actrice du changement.

S’il revient à l'Etat de créer les conditions d'épanouissement maximum des membres de la société, et de la femme en particulier (éducation, formation, promotion, autonomisation), il est cependant primordial que la femme ait la pleine conscience du rôle qu'elle doit jouer dans cet environnement nouveau qui met en cause l'existence de la planète, et donc, de l'Etre humain.

Cette conscience peut inspirer ses partenaires hommes se trouvant souvent dans la situation de DECIDEUR, à prendre des initiatives marquées par le sceau de la prudence et de la responsabilité pour une meilleure conservation de la nature.

Actrice du développement communautaire, la femme est appelée dans notre pays, et en particulier dans les milieux ruraux, à comprendre et à rechercher les équilibres nécessaires de notre écosystème à travers différents projets.

S’abstiendrait-elle à prendre en compte cette nouvelle donne que la nature le lui rappelle déjà, notamment à travers les récents bouleversements de notre écosystème (sol, eau, air) qui ont des implications sur sa vie quotidienne directe !
C'est au sein de "l'unité famille" où elle joue un rôle important dans l'éducation et dans la conscientisation sur les risques de bouleversements climatiques, qu'elle peut aider à une plus grande conscientisation de la famille concernant cette nouvelle donne.

Voici pourquoi la" Fondation la vie est belle", à travers son programme INVEST’ELLE (qui veut dire INVESTIR EN ELLE) initiera du 6 au 8mars 2022, une campagne de vulgarisation de proximité dans les milieux ruraux sur l’AGIR de la FEMME face à la thématique sus-évoquée.

Bonne fête à nous, FEMMES.
Caresse Christine KUMILOMBO MAKELELE, Fondation La Vie Est Belle, Présidente.

Partager


ADVERTISING

COMMENTAIRES :